Exposition

Continue

Dans le cadre du festival du film de LAMA, Battì présentera ses œuvres.

 

Portrait du cartoonist Batti Manfruelli

Du 20 juillet au 10 août vous pourrez découvrir ou redécouvrir l’univers du dessinateur Battì au Stallo.

Battì Manfruelli est plus connu sous son prénom « Battì » qui n’est autre que le diminutif de « Santu, Carlu-Battì », prénoms hérités en 1944 de ses deux grands-pères. Très tôt passionné par les images, il attend, chaque mercredi avec impatience, Le journal de Mickey et découvre aussi le Grossu Minutu de Nicolas Carlotti dans le Provençal Corse de son père.

Suivent alors à la fin des années 70, en parallèle de sa carrière de professeur, ses premiers « cartoons » dans la presse insulaire. Dessins de presse, dessins d’humour, caricatures, bandes dessinées, illustrations, affiches, publicité, sculpture, etc. Battì est lancé avec ce style si particulier : soin du détail, rondeur des éléments et contraste des couleurs.

Avec cette exposition, le dessinateur propose une déambulation à travers les différentes facettes de sa production artistique. Réflexion politique, satirique, chez Battì, le local se mêle à l’universel et il s’inspire aussi bien de l’actualité insulaire que mondiale : « on part du clocher du village avec des dessins qui peuvent être tantôt humoristiques, tantôt graves et on arrive aux problèmes qui se posent au monde, en passant par exemple par le problème de l’intégrisme, de l’écologie, etc. Dans ce parcours, tout ces sujets sont évoqués, mais pas nécessairement de façon chronologique », souligne Battì Manfruelli qui propose pour cette exposition une soixantaine d’œuvres numérotées.